Voyage Cap Nord | Amicale Spitfire

Au Cap Nord en Spitfire

Mardi - Hammerfest-Hurtigruten
Hammerfest-Hurtigruten O n se réveille au chaud dans la "hutte", le soleil est éclatant sur la colline de maisons multicolores. Après un petit-déjeuner "en ville" et quelques courses, notre gros bateau envahit le port d'Hammerfest à midi, comme tous les jours. L'express côtier ("Hurtigruten") est une liaison maritime régulière sur toute la côte norvégienne, la flotte comprend de nombreux bateaux, qui depuis 1893 font perpétuellement l'aller-retour du sud au nord, de Bergen à Kirkenes en 34 escales. Chaque jour un bateau différent passe donc à heure fixe dans chque port.
Nous avons croisé hier à Honningsvøg le "Harald Jarl", un des plus anciens, mais le nôtre qui arrive est le "Richard With", un des "gros modernes". Richard With est le fondateur de l'Hurtigruten, un des hardis capitaines qui osèrent naviguer au-delà du Cap Nord durant les hivers polaires.

Hammerfest - hytte
Hammerfest, devant notre "hutte"

Hurtigruten - Richard With

Arrivée du "Richard With"

Hurtigruten - Richard With

Embarquement par l'ascenseur

Hurtigruten - Richard With

Port d'Hammerfest

La cale étant plutôt basse de plafond, elle est interdite au camping-cars (hauteur maxi 2,5m). Nicole et André ont donc prévu de nous suivre par la route, nous les retrouverons demain soir. Les voitures embarquent par l'ascenseur, elles sont rangées avec l'étiquette de destination sur le pare-brise : "Svolvaer".
L'express côtier transporte des autos et des touristes, mais surtout de nombreuses marchandises (dont des palettes complètes de bouteilles en plastique vides, ici elles sont consignées...).

Au revoir Hammerfest, nous voici pour presque deux jours à bord, plus de voitures sur les photos, on les oublie à fond de cale jusqu'à demain soir ! Le bateau est plutôt luxueux, nos cabines aussi. Tant mieux car le prix est assez impressionnant aussi (2860 FF pour deux personnes, une voiture, une nuit à bord).

Nous arrivons dans une ambiance "La croisière s'amuse", bien que les beaux gars musclés et les filles en maillot n'aient pas été changés depuis les années soixante. Bref on se sent très jeunes et un peu décalés sur ce bateau plein de vieux. Certains font la croisière totale, aller-retour en 12 jours.

Pour les connaisseurs, ici un extrait de la musique de circonstance :"Love Boat" (149ko, mp3), ou en en entier (378ko, mp3).

Hurtigruten : l'express côtier

Hurtigruten : l'express côtier

Hurtigruten : l'express côtier

Hurtigruten - Øksfjord
Première escale : Øksfjord

Craa-Craaa
Oui, ce n'est qu'un goëland, mais je suis content de la photo ;-)

Nous descendons vers le sud entre les sommets à demi-enneigés, slalomant entre les iles. A chaque escale de nouvelles personnes et marchandises embarquent et débarquent. Dans l'ambiance tranquille des bars, sur la moquette épaisse et au fond de moelleux fauteuils, nous profitons des paysages exceptionnels par les larges baies vitrées. Pôleth peint à l'aquarelle des cartes postales de collection et Jean-Pierre somnole !

Le soleil, pourtant avec nous ce matin, laisse un peu la place au nuages pour revenir en soirée vers 11 h, pour une splendide arrivée sur Tromsø.

F.D.
la suite

Hurtigruten : l'express côtier

Hurtigruten - Tromsø
Tromsø, le bâtiment blanc à gauche est la "Cathédrale Arctique"

Hurtigruten - Tromsø
Il est minuit quand nous arrivons au quai de Tromsø